A savoir

La socialisation du chiot est une étape essentielle dans la vie du chien. Depuis une dizaine d'années des classes chiots ont vu le jour un peu partout. Ces écoles de chiots ont beaucoup de succès car il est très agréable pour les propriétaires de regarder les chiots s'amuser et batifoler ensemble. Pourtant les classes chiots sont parfois la cause de comportements génants qui seront ultérieurement difficiles à résoudre.

Pourquoi les techniques basées sur le renforcement positif et la punition négative sont-elles encore si peu utilisées dans la majorité des clubs de dressage ? Elles sont pourtant connues depuis longtemps et ont fait leur preuve à de nombreuses reprises. Il n’y a certainement pas une seule et unique réponse mais voici plusieurs pistes.

Avec leur bouille de nouveau-né et leur air pataud, la grande majorité des chiots éveillent chez l’homme un besoin quasi irrépressible de les protéger, de les cajoler, de les prendre dans les bras, voire même de les embrasser.

Chaque chien a son propre caractère et son propre tempérament. Dans une portée, chacun des chiots va développer au fil du temps sa propre personnalité. Le tempérament n’est pas quelque chose de figé mais évolue progressivement pour se cristalliser vers l’âge adulte.

Comment choisir la race de son futur compagnon ? Il existe aujourd’hui 330 races officiellement reconnues par la FCI. Pas facile donc de faire le bon choix sans un minimum d’informations. Il est important de s’intéresser un tant soit peu aux origines de la race sélectionnée. Vous vous rendrez ainsi mieux compte de l’adéquation d’une race avec votre style de vie et vos attentes.

De plus en plus de gens se posent des questions sur l’alimentation de leur chien ou de leur chat. Après les scandales alimentaires qui ont touché l’alimentation humaine, certains commencent à se demander ce que l’on trouve finalement dans l’alimentation industrielle des animaux.

Les morsures de chien font régulièrement la une de la presse. Certains types ou races de chiens se voient aujourd’hui injustement stigmatisés. Or c’est surtout  l’inconscience des propriétaires et l’ignorance des règles élémentaires des besoins et codes canins qu’il y a lieu de mettre en cause. 

La présence d’un animal de compagnie dans la maison est incontestablement bénéfique pour le développement affectif et psychomoteur de l’enfant. Si la dynamique générale de la famille est positive, le chien peut même largement contribuer à l’éducation des enfants.

Nos compagnons canins mènent une vie monotone et ennuyeuse. Ils passent souvent de longues heures à attendre le retour de leur maître bien aimé. Il faut cependant savoir que le manque d’activité n’est pas sans conséquence. Dans pareil contexte, certains chiens, en fonction de leur race ou de leur type, peuvent développer des troubles de comportement : aboiements intempestifs tout au long de la journée, mise à sac des jardins et parterres, fugues, hyperactivité, comportements autocentrés etc.