Code de deontologie

Canischola est membre de plusieurs groupements professionnels:

MFEC (Mouvement professionnel Francophone des Educateurs de Chiens de compagnie)

Code déontologique du MFEC

En tant que membre de l'association du MFEC, je m'engage à :

  • proposer à ma clientèle des méthodes d'éducation amicales et positives (clicker-training, leurre/récompense, jeux…) pendant mes cours d’éducation canine ;
  • ne pas recommander l’utilisation de colliers étrangleurs, de colliers à pointes ou de colliers électriques pour l’éducation et la rééducation des chiens ni user de méthodes pouvant atteindre douloureusement physiquement et émotionnellement les chiens présents pendant mes cours d’éducation et de rééducation comportementale (atteintes physiques douloureuses, pendaison, saccades à répétition, etc,) et ainsi être en accord avec l’article 7 de la Convention européenne pour la protection des animaux de compagnie ;

Extrait : «Aucun animal de compagnie ne doit être dressé d’une façon qui porte préjudice à sa santé et à son bien-être, notamment en le forçant à dépasser ses capacités ou sa force naturelle ou en utilisant des moyens artificiels qui provoquent des blessures ou d’inutiles douleurs, souffrances ou angoisses. »

  • toujours réfléchir en amont, avant de punir un chien. Toujours tenter de comprendre la raison plutôt que de focaliser sur le comportement ;
  • proposer des programmes de rééducation comportementale utilisant des méthodes non violentes et non douloureuses et toujours proposer un programme respectueux du bien-être physique et émotionnel du chien en accord avec mon client ;
  • connaitre et reconnaitre les limites de mes compétences en termes d'expérience et de connaissances dans le cadre de l'utilisation des méthodes d'éducation amicale et positive qu'il s'agisse d'un problème d’éducation ou de rééducation comportementale et savoir référer ;

Canischola est aussi membre du réseau VOX ANIMAE

Charte de VOX ANIMAE

Chaque membre du réseau VOX ANIMAE s'engage à :

  1. Mobiliser toutes ses connaissances et son énergie afin d’aider son client à solutionner les problématiques qu’il rencontre avec son animal, au besoin, avec l’aide du réseau Vox Animae ;
  2. Donner toutes les informations demandées par le client, expliciter les raisons des conseils, se rendre disponible pour tout renseignement sur les méthodes, les compétences et de les spécialités ;
  3. Veiller à toujours respecter les émotions, l’équilibre psychologique et éthologique des animaux et des humains avec lesquels il travaille ;
  4. Conseiller avec la même bienveillance toutes les personnes quelles que soient leur origine, leurs mœurs et leur situation familiale, leur appartenance ou leur non-appartenance à une ethnie, une nation ou une religion déterminée, leur handicap ou leur état de santé, leur réputation ;
  5. S’adapter à son client par un vocabulaire intelligible pour lui ;
  6. Utiliser des pratiques non violentes physiquement et psychologiquement pour l’animal ou l’humain pour lesquels il travaille. Les colliers étrangleurs, sanitaires, torquatus, électriques, à jet de citronnelle et autres outils occasionnant douleur ou peur à l’animal sont proscrits par le réseau Vox Animae ;
  7. S’assurer que ses propositions de changement sont acceptables pour le client et correspondent à ses besoins réels ;
  8. Informer son client, sans la moindre ambiguïté, des risques éventuels résultant d’une mise en œuvre incomplète des conseils donnés;
  9. Ne pas divulguer d'informations personnelles concernant ses clients à autrui (à l’exclusion des confrères susceptibles de le seconder) et respecter le secret professionnel de rigueur ;
  10. Ne pas diffuser, publier ou citer les noms des clients, des animaux, ni évoquer leur situation personnelle sans leur autorisation ;
  11. Ne pas dénigrer, critiquer, attenter à l’intégrité professionnelle ou personnelle du réseau Vox Animae ou de l’un de ses membres. En cas de manquement grave et avéré, dans le comportement, les paroles d’un membre du réseau, il faut en informer Vox Animae qui prendra les dispositions de rigueur ;
  12. Ne pas engager Vox Animae dans une action ou une déclaration, ni parler en son nom, sans avoir obtenu l’accord préalable de ses dirigeants ;
  13. Se former régulièrement et se tenir au courant des dernières avancées dans les connaissances de l’éthologie ou de la psychologie ;
  14. Ne pas s’engager à donner des conseils sur la santé des animaux, les médicaments à prescrire, ni les soins à effectuer ;
  15. Il peut, par contre, se faire aider, travailler conjointement ou s’associer avec un professionnel diplômé d’une Ecole Vétérinaire, un ostéopathe, naturopathe, praticien en phytothérapie ou autre.