Dresser ou éduquer son chien?

Dresser un chien consiste surtout à conditionner l’animal à réaliser des exercices répétitifs dans un contexte plus ou moins varié tels que « assis », « couché », "pas bouger", "donner la patte", "apporter", "pister",… sur ordre de son maitre. Il est possible de dresser un chien en tant que chien guide d’aveugle, chien d’assistance, chien détecteur de drogue, chien d’intervention, chien de concours,…

Les techniques de dressage

Le dressage utilise des techniques plus ou moins amicales en fonction des dresseurs. Ces exercices peuvent aussi s’apprendre dans une école de dressage, aussi appelée centre de dressage ou encore club d’éducation canine ou club de race. Mais attention ! Le dressage effectué avec des techniques inadaptées ne permet pas d’établir une relation de confiance et a souvent des effets pernicieux.

Le dictionnaire Larousse définit le mot dressage comme suit :

  • Réduire un animal à l’obéissance par des méthodes de conditionnement et par la force, le dresser.
  • Soumettre de force à une autorité. Réduire à l’obéissance, maitriser, dominer son action.

La définition d’éduquer est sensiblement différente :

  •  Former quelqu’un en développant et en épanouissant sa personnalité.
  •  Développer une aptitude par des exercices appropriés.
  •  Développer certaines aptitudes, certaines connaissances, des compétences.
  •  Faire acquérir à quelqu’un les usages de la société.

Chez Canischola, nous avons résolument opté pour le terme « éducation ».

Il existe aujourd’hui 2 écoles en matière d’éducation canine et ce aussi bien chez les comportementalistes que chez les éducateurs canins. La première (dite traditionnelle) se base sur d’anciennes théories selon lesquelles le chien essaie de dominer son maître. Par exemple, le chien qui saute, le chien qui vient chercher des caresses, qui met la patte sur votre genou, qui ne veut pas donner un os ou son jouet, chercherait constamment à monter dans la hiérarchie. Il est, selon cette première école, important de montrer qui est le maître et de dominer l’animal. Les partisans de cette méthode, vont, dès lors, organiser leur programme d’éducation autour de ce principe hiérarchique (manger avant le chien, faire des exercices de soumission, le mettre sur le dos, interdire l’accès aux fauteuils, etc).

La deuxième école (dite nouvelle ou systémique) à laquelle, aujourd’hui, nous adhérons pleinement, a démontré que les anciennes études étaient basées sur des observations erronées. Des recherches plus récentes démontrent qu’il n’y a pas de lien de dominance entre 2 espèces différentes. Le chien est un animal social avec des codes parfois très différents des nôtres. La méconnaissance de ces codes est source d’incompréhension réciproque. Le chien cherche surtout la sécurité et à s’intégrer dans la dynamique familiale. Certaines techniques de communication spécifique, permettent de développer une relation basée sur la collaboration et la confiance.

Au centre Canischola, nous excluons les concepts dépassés de dominant/dominé. Pourquoi ? Parce qu’une relation basée sur les rapports de force est toujours source de conflits et d’accidents et la cause majeure d’abandon et d’euthanasie. L’objectif de notre centre est de construire une interaction harmonieuse entre la famille et son chien. Pour ce faire, nous avons intégré un volet théorique concernant la psychologie, la communication et les codes sociaux canins. Pour la mise en pratique, nous avons choisi d’utiliser des techniques de dressage par renforcement positif. Celles-ci permettent d’établir une relation unique basée sur la compréhension, la confiance et la collaboration. Vous comprendrez dès lors aisément que l’usage du collier étrangleur (à mailles ou non), du collier suisse, du collier électrique (aussi appelé collier de dressage), du collier à pointe,… est proscrit chez nous.

Notre projet est multiple :

- Encourager la famille et son chien à construire une vraie relation de confiance;

- Les accompagner dans ce chemin de façon personnalisée et professionnelle;

- Donner au maître les outils nécessaires qui permettront au chien de s’intégrer dans sa famille d’accueil et dans la société;

- Développer les aptitudes et les compétences de chacun ;

- Faire connaître et comprendre les besoins et les codes sociaux des chiens ;

- Etablir un mode de communication unique entre la famille et son chien ;

- Permettre au maître de s’approprier des techniques de dressage sans contrainte.